Une communauté en bref

Lieu de la fête et du pardon

« Le fondement de l’aide aux personnes plus faibles est dans l’amitié qui grandit entre nous. »
Jean Vanier

 

Des volontaires témoignent

Constance de L'Arche à Marseille
J’étais sans activité. Je ne savais absolument pas quoi faire. J’ai une amie qui avait passé deux ans à L’Arche en région parisienne et qui m’a parlé de L’Arche. Et en une demi-heure j’ai rempli le dossier voilà…Ça m’a appris la simplicité avec les personnes, que ce soit avec les personnes accueillies ou les assistants. On vient tous d’horizons très différents et je...
Constance
Ancienne volontaire de L'Arche à Marseille
Jacob, volontaire à L'Arche d'Aigrefoin
A L’Arche il y a vraiment une attention pour les choses belles et les choses difficiles dans la vie. A un anniversaire pendant la prière on remercie l’homme ou la femme qui fête son anniversaire. C’est comme dire : "Merci que tu sois là ." A la messe il y a une attention pour les gens qui sont malades et les gens qui sont décédés. Je ne suis pas membre d’une église, mais...
Jacob, néerlandais
Volontaire à L'Arche d'Aigrefoin
Marylène
 Je voulais découvrir le métier d'éducateur, oui. Mais j'avais aussi désespérément besoin de me donner à fond dans un truc plein de sens, qui me redonnerait un peu foi en cette humanité que je voyais si noire. J'ai trouvé ça et bien plus. L'Arche, c'est la simplicité heureuse, la chaleur d'être en lien avec l'autre, connectés par ce fil mystérieux de la vie communautaire...
Marylène, ancienne volontaire de L'Arche à Grenoble
Anne à L'Arche à Reims
J’ai découvert l’étendue de ma liberté lorsque que j’ai décidé de choisir quoi faire de ma vie. C’est vertigineux. Et je suis allée à L’Arche. Que s’est-il passé à ce moment-là dans mon cerveau ? BUG informatique.Si il y a bien une décision que j’ai prise sur un coup de tête et que je ne regrette pas c’est celle-là. A peine lancée dans la vie active que déjà je remettais...
Anne
Ancienne volontaire de L'Arche à Reims
François et Etienne du Sycomore
Je n’avais pas d’objectif particulier en commençant mon volontariat et je ne connaissais pas L’Arche ni le monde du handicap. Je recherchais plutôt une expérience humaine forte, j’avais envie d’être déplacé intérieurement. Et c’est ce qui s’est passé mais pas du tout comme je le pensais.Au début je cherchais à tout contrôler. Par exemple, parmi les personnes accueillies...
Etienne
Ancien volontaire à L'Arche Le Sycomore

Inscrivez-vous pour recevoir la première newsletter de L'Arche en France

Recevez les dernières actualités de l'Arche en France et parlez-en autour de vous.